Devenir indépendant en plein crise covid-19

J’ai effectué une formation de professeur de yoga en décembre 2019 et j’ai débuté mon activité… au mois de mars 2020.

 

Quelle bonne idée me direz-vous?

 

  Aujourd’hui, je vais te parler de mon expérience en tant qu’indépendante qui se lance en pleine pandémie mondiale.

Je me suis lancée en 2020 et pour être précise mon activité à réellement pu démarrer au mois de Mars 2020.

J’avais donné quelques cours auparavant mais pas assez pour me faire connaitre réellement en tant que professeur de yoga alors quand j’ai dû faire face à une crise sanitaire, je suis passée par toutes les émotions.

 

  • La peur

La peur de ne pas pouvoir payer mon loyer car c’était mon seul métier.

La peur de ne pas garder une routine de yoga

Et surtout la peur, d’oublier comment enseigner le yoga par la suite.

 

  •  La motivation

 J’étais au début de ma carrière j’avais donc encore la fougue et l’envie de vivre mon rêve. Pour commencer j’avais une grande motivation, une envie de prouver l’utilité du yoga et de créer en permanence.

 

 J’ai eu des tonnes d’idées comme donner des cours en live tous les soirs et être très présente sur les réseaux. Cela m’a permit de créer un premier lien avec mes futurs élèves et surtout de sortir de ma zone de confort.

 

  • La fatigue

  Devenir prof en pleine pandémie m’a demandé énormément d’efforts.

Je devais faire face à la crise sanitaire et au lancement de mon entreprise. J’ai redoublé d’effort pour ne pas me laisser abattre mais je reste humaine et les doutes ont pris places…

 

  • Les doutes 

Suis-je vraiment faite pour ça?

Est-ce qu’il y a un sens à tout ça ? Quel va être l’après?

 

De nombreux indépendants définissent cette période comme des montagnes russes car on passe par toutes les émotions.

Ces questions je me les pose tous les jours et parfois elles prennent trop de place et me font perdre ma motivation. Pourtant ce sont elles qui réussissent aussi à me rebooster. Le yoga m’a sauvé une fois et je sais qu’il est de nouveau celui qui me sort la tête de l’eau.

 

En bref, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises périodes pour se lancer mais sache qu’en période de pandémie tu vas devoir redoubler d’effort et de créativité! 

Le yoga est un art de vivre peu importe ton niveau et peu importe si tu pratiques tous les jours ou non, il est une solution pour t’aider.

 

Se connecter, s’aligner, s’aimer.

 

N’hésite pas à partager cet article et à le commenter  

 

Merci infiniment,

Namastisane

 

 

 

 

2 Commentaires sur “Devenir indépendant en plein crise covid-19

  1. Claire says:

    Oui je trouve que les montagnes russes résument bien le chemin d’entreprendre, surtout en ce moment !
    Je me suis lancé début 2020 et j’ai vu plusieurs avantages : moins de loisirs et donc plus de temps de me concentrer sur mon activité sans avoir l’impression de me priver, le besoin accru de bien-être par la pandémie (renforce la motivation à aider) et les avantages du online : pas de temps de transports, possibilité d’avoir des clients partout dans le monde…
    Merci pour ton partage d’expérience, c’est inspirant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *